Connect with us

Ligue 2

Théo Guivarch, vu par un supporter de Cholet

Théo Guivarch, 24 ans, s’est engagé avec le RAF début juin. Le gardien arrive avec le statut de titulaire et aura pour mission de succéder à Arthur Desmas, désormais à Clermont. AllezRodez.com est parti à la rencontre des supporters de Guingamp et de Cholet pour en savoir plus sur le portier de 1,95m.

Interrogé par notre rédaction, Goulven, administrateur d’ « EAG Actus » sur les réseaux sociaux, regrette de ne pas avoir vu Guivarch à son meilleur niveau : « On avait beaucoup d’espoir en lui après ses bonnes performances à Concarneau et Cholet en National. Mais quand il a eu sa chance chez nous, il n’a pas su la saisir et n’était pas vraiment rassurant ».

C’est en effet à Cholet où Guivarch a sans aucun doute réalisé sa saison la plus complète, en 2018/2019. Il y a disputé 33 rencontres et a été sélectionné parmi les meilleurs gardiens du championnat de National. Pour analyser cette saison aboutie du côté du Maine-et-Loire, nous nous sommes entretenus avec Anthony, membre du Black Red Kop de Cholet.


Que retenez-vous globalement du passage de Guivarch à Cholet ?
Théo a fait un très beau passage à Cholet. Il s’est vite intégré et était apprécié de tous. En tant que supporters, nous avions une très bonne relation avec lui. Il est exemplaire. Nous avons regretté son départ.


Quelles sont ses qualités ?
C’est un gardien complet. Bon en duel, sur sa ligne, au pied. Il progresse constamment. En plus de ça, il est humain et proche du club et des supporters. Il est reconnaissant de leur présence. Il est de ceux qui venaient le plus souvent nous saluer dans et en dehors du stade.


Est-il en difficulté dans un certain domaine de jeu ?
Dans la globalité non, il a toujours été très complet. Certes il a des failles comme tout gardien, il peut être en difficulté dans le jeu aérien, mais il continue d’apprendre et progresser.


Quelle attitude a-t-il sur, et en dehors du terrain ?
Il sait motiver ses troupes. Il fait le travail quand il faut le faire. Il a la carrure d’un grand gardien. En dehors du terrain, c’est un gars qui reste naturel. Pour donner un exemple, à la sortie du stade, quand une poignée de supporters était encore là après le match sur le parking, il venait les saluer et échangeait quelques mots. Nous étions régulièrement en contact sur les réseaux sociaux également. Il était toujours reconnaissant du 12ème homme.


Est-ce un meneur ?
Il peut l’être oui, selon la situation. Il sait être discret, analyser, mais il sait remotiver et gérer les joueurs qui sont devant lui quand il le faut. Il lui manque encore un peu l’expérience pour mener. Celle d’un joueur avec des années derrière lui par exemple, ce qui est normal. Mais il est déjà un bon meneur, et il le sera encore plus avec le temps.


Enfin, Guivarch arrive pour jouer numéro 1 à Rodez. Pensez-vous qu’il s’imposera facilement dans le club ?
Oui je le pense. Il a tous les atouts. Techniques et humains. Il sait s’intégrer dans un groupe et montrera sur le terrain ce qu’il sait faire. Nous lui souhaitons le meilleur pour sa carrière.

Arthur Barrau

Cliquez pour commenter

Laissez un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Ligue 2