Connect with us

Ligue 2

Gros plan sur Bourg-en-Bresse

Crédit: Benoît Prieur – CC-BY-SA

Le RAF lance sa saison 2020/2021 ce week end ! Le club ruthénois dispute aujourd’hui son premier match amical. Une rencontre qui aura lieu à 18h au stade Gardet de Cournon (63), contre Bourg-en-Bresse (Nationale 1). Président des groupes de supporters bressans, Patrick Rigaud présente le premier adversaire du RAF.

Comment avez-vous vécu la fin de saison dernière, très frustrante pour votre club ?

Patrick Rigaud : On était déçu bien évidemment de l’arrêt du championnat. On avait de grands espoirs parce qu’on avait battu les premiers avant l’arrêt des compétitions et il nous restait à affronter des équipes de milieu de tableau. Pendant ce temps-là, les premiers se seraient rencontrés et je pense qu’on aurait comblé nos cinq points de différences avec le deuxième. Mais ce qui nous a coûté principalement la montée l’an dernier, c’est notre début de saison où on a laissé trop de points en route. Nous supporters bressans, on ne veut plus revivre cela cette saison.

Justement pouvez-vous nous indiquer où en est Bourg-en-Bresse dans sa préparation ?

P.R: C’est difficile de les suivre en ce moment car le club évolue régulièrement à huis clos à cause du Covid-19. Actuellement, on en est à 4 matchs de préparation. Le dernier a eu lieu la semaine dernière et on a fait match nul contre Louhans-Cuiseaux (N2). L’an dernier, on avait perdu 4-2, ce qui indique une progression par rapport à la même période. Sincèrement, je pense que la préparation se passe plutôt bien même si cela reste à confirmer.

Qu’envisage Bourg-en-Bresse pour cette saison en National 1 ?

P.R : C’est assez simple. On vise la montée en Ligue 2 ! Pendant un an encore, on va conserver notre statut pro. À première vue, ça peut bien se passer cette saison. L’engouement autour du club fait que c’est bien parti. Nous, les supporters, on a confiance.

Que pensez-vous de votre recrutement ? Est-il conforme à votre ambition ?

P.R : C’est difficile à dire. On a perdu notre meilleur buteur pour Grenoble, qui était également le meilleur buteur de National 1 (NDLR : Achille Anani avait inscrit 16 buts l’an dernier pour le club bressan). On s’attendait à ce qu’il parte mais ça reste quand même un coup dur. Actuellement, on comptabilise 8 départs et quelques arrivées. Chaque saison, on a des prêts de jeunes joueurs de l’OL, car on a un partenariat avec eux. L’effectif a diminué en quantité par rapport à l’an dernier. On est passé de 23/24 joueurs à 18 éléments cette saison. Mais je reste confiant car on sent une bonne homogénéité, une bonne ambiance dans le groupe.

Que pensez-vous de votre adversaire de ce week-end, le RAF ?

P.R : Depuis qu’on ne les affronte plus en championnat, je m’y intéresse un peu moins. Malgré tout, je pense qu’avec Bourg-en-Bresse, ça reste deux clubs assez similaires, dans l’organisation et la manière de fonctionner par exemple. Après, on connait Pape Sané, qui a évolué chez nous de 2014 à 2016. C’était un joueur majeur pour notre équipe. Notre formation était au service de ce joueur et ce fut une réussite car il marquait beaucoup de buts chez nous, avant de partir à Caen. Notre système reposait sur lui. Il était très rapide mais j’ai l’impression depuis qu’il manque de confiance et dans ces cas-là pour un avant-centre vous êtes rapidement sur le banc.

Avez-vous enfin un petit pronostic concernant ce match amical ?

P.R : Je dirais 3-2 pour Bourg en Bresse.

Et vous supporters ruthénois, quel score prédisez-vous pour ce premier match ? On attend vos réponses en commentaires !

Maxime Lacaze

1 Comment

1 Comment

Laissez un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Ligue 2