Connect with us

Amical

Qui es-tu Plamedi Buni Jorge ?

Faut-il s’enflammer ou rester prudent ? Hier, face au FCVB, un joueur est sorti du lot : Plamedi Buni Jorge. Présentation.

Hier, à la 24ème minute, sous la chaleur lozérienne, Buni Jorge fait son entrée en lieu et place de Ouammou, qui vient de se blesser. Les supporters s’interrogent : mais qui est donc ce joueur ? Le jeune milieu offensif angolais (19 ans), recruté cet été pour renforcer la réserve fait en effet sa première apparition. L’ancien angevins se montre très à l’aise balle au pied, comme lorsqu’il perce dans l’axe et adresse un ballon dangereux dans l’intervalle (59e), ou bien lorsqu’il combine avec Ouhafsa, en le lançant dans la profondeur (83e). Mais le Ruthénois va même être décisif ! C’est lui, qui, à la 89e, obtient un coup-franc bien placé. La suite, on l’a connait. Rémy Boissier, d’une magnifique frappe, égalise pour le RAF (1-1). En 65 minutes, le garçon aura montré à Laurent Peyrelade qu’il n’avait pas rejoint la réserve du RAF pour faire de la figuration.

Pirlo et Gambardella

Revenons désormais en arrière, en 2018. Plamedi Buni Jorge est encore à Tours. Là-bas, avec ses coéquipiers U19, il fait un excellent parcours en Coupe Gambardella. Pour l’entrée en lice, Chambray est écarté 3-0. Au tour suivant, les Tourangeaux assomment Thouars 9-0. Vient ensuite un premier gros morceau en 16es de finale : le Stade Malherbe Caen. 0-0 à l’issue des 90 minutes, pas de prolongation, le Tours FC sort vainqueur aux tirs au but. Plamedi Buni Jorge s’en souvient très bien. Ce jour-là, il a imité un « joueur légendaire » . Comme Andrea Pirlo face à l’Angleterre, le milieu relayeur place une panenka au fond des ficelles. « C’était de la folie ! Bon, si le gardien l’avait arrêtée, ça aurait été terrible », expliquait le joueur. Les Tourangeaux se qualifieront même pour la finale face à Troyes. Ce jour-là, Buni Jorge marque le seul but de son équipe, qui s’incline contre l’ESTAC (2-1). Désillusion pour les Tourangeaux, et fin de l’aventure au TFC pour Buni Jorge, qui rejoint la réserve d’Angers. Après deux ans passés dans la Maine-et-Loire, le milieu de terrain rejoint la réserve de Rodez pour finir sa « formation ». On espère tous qu’il devienne le Pirlo Made in Aveyron.

Le but de Buni Jorge en finale de la Gambella (00:45s)

Cliquez pour commenter

Laissez un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Amical