Connect with us

Ligue 2

Estac Inside nous dit tout sur Troyes avant la rencontre de ce soir

Crédit : ESTAC Troyes

Avant la rencontre de ce soir entre Rodez et Troyes, AllezRodez.com est allé discuter avec Estac Inside. Début de saison, mercato, tactique, ambition… il nous dit tout.

Sur le début de saison :

« Le début de championnat ne se passe ni mal ni bien. On gagne à domicile mais on perd à l’extérieur. Dans le contenu on est perfectible même si on fait preuve de bonnes séquences. Notre première mi-temps face à Clermont est une référence du genre dans le pressing. Ou alors comme face à Pau où l’on joue sur un rythme de sénateur… le début est encourageant ! »

Sur le mercato :

« Niveau mercato on a été gêné par l’arrivée de City à la tête du club, le recrutement a pris du temps. On a conservé la même ossature que l’année dernière sauf Tchimbembe et Kouyaté qui étaient vraiment bons. On a recruté un max de jeunes à des postes clés pour nous comme les ailiers et on a recruté plus expérimenté au milieu avec Dingome par exemple qui revient de Reims. Kouamé est revenu de Lille et est impressionnant en ce début de saison. On a malheureusement pas pu combler le depart de Remy Vita parti au Bayern comme latéral gauche… »

Sur les objectifs du club :

« Le club mise sur une remontée en L1, encore plus avec City Group, sur le moyen terme en tout cas. Cette saison doit nous permettre de confirmer l’année passée donc idéalement de jouer les premiers rôles. Le club doit se stabiliser en L1 pour continuer à former des bons joueurs et se développer. City Group mettra les moyens quand il faudra sans tomber dans l’euphorie, mais certains projets (nouveau centre d’entraînement, refonte de certains postes au club pourtant déjà bien structuré…) permettent de se donner raison d’y croire. Le club a sa place en L1, il ne manque plus qu’à ramener le public qui est beaucoup moins présent depuis notre saison catastrophe en L1 en 2016… »

Sur le schéma de jeu utilisé :

« Troyes s’organise autour d’un bloc solide, le plus souvent en 4-3-3. On peut jouer à 4 ou 5 derrière mais dernièrement on joue souvent à 4 avec une grosse ossature Gallon Giraudon Salmier Tardieu Suk ou Touzghar qui sont nos principaux cadres. L’équipe presse haut et cherche à récupérer la balle le plus vite possible avec un pressing parfois intense, parfois de position où le bloc reste haut. Les lignes sont resserrées et le bloc pas très large. Le 9 joue en pivot, les ailiers plongent ou repiquent dans l’axe et le milieu vient soutenir avec 2 milieux offensifs et notre capitaine Tardieu qui joue à ce qu’on peut assimiler à un regista, un meneur de jeu bas sur le terrain, mais qui gratte beaucoup de ballons. On a tendance à effectuer beaucoup de redoublements dans le jeu, des combinaisons en triangle, on recherche la verticalité plus vite que l’année dernière ce qui ne nous empêche pas de vouloir avoir la possession et mettre le pied sur le ballon en attendant une ouverture. »

Sur les points forts et points faibles de l’équipe :

« Les points forts, c’est le collectif qui n’a pas bougé. La défense est plutôt solide et expérimentée, le milieu est complet et dominant avec des joueurs complémentaires. On a une grosse maîtrise, on arrive à gérer nos matchs les 3 quarts du temps, on joue de manière agréable. Cependant, offensivement notre 9 Suk revient difficilement du Covid et Touzghar rejoue après plus de 6 mois d’arrêt. Offensivement nos joueurs sont encore en rodage, nos ailiers sont nouveaux et on manque de précision dans le dernier geste. On est friable en contre, quand ça part dans le dos de la défense on se fait parfois avoir. »

Sur le RAF :

« Le RAF est difficile à manœuvrer même si on avait gagné l’année passée chez nous. Il y avait et il y a de bons joueurs chez vous dont l’inévitable Bonnet. L’équipe était bien en place face à nous l’année dernière, on avait su marquer sur nos quelques occasions mais le bloc bas nous avait posé des problèmes. Samedi, ce n’est pas dit qu’on gagne on a du mal à l’extérieur… alors disons un nul 1-1. On va chercher à confirmer Clermont donc pourquoi pas de l’intensité de notre part dès les premières minutes ? Si ça se confirme alors pourquoi pas jouer en contre pour Rodez ? Chez vous, je sortirai du lot Bonnet pour sa saison l’année passée mais aussi Boissier qui réalise un bon début de saison si je ne m’abuse. Enfin Obiang est notre ancien latéral donc petit clin d’œil ! »

Cliquez pour commenter

Laissez un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Ligue 2