Connect with us

Non classé

Lionel M’Pasi : « Je sais qu’avec ce groupe là, on va se sauver »

Lionel M’Pasi, gardien remplaçant du RAF, était l’invité du Club Sang et Or ce lundi sur Totem. Il s’est exprimé notamment sur la match face à Amiens où il a ressenti un sentiment d’injustice sur le pénalty. Lionel M’Pasi, au club depuis 2016, est apparu fataliste quand il a fallu aborder le sort qui s’acharne sur les Ruthénois en ce moment.

Sur le match face à Amiens

« La défaite contre Amiens est digérée. Même si la série de 9 matchs sans victoire fait mal il faut passer à autre chose et aller de l’avant. »

« Le plan c’était de gagner le match. Mais quand t’es dans un spirale négative tout est contre toi. Le scénario du match est catastrophique pour nous contre Amiens. »

« Sur le pénalty il a un sentiment d’injustice, et forcément on remet tout sur l’arbitre, on a l’impression que tout est contre nous. Même nous en tribune on se dit c’est pas possible. »

Sur l’après-match face à Amiens

« Greg (Ursule) a lancé un message d’alerte (après le match dans les vestiaires, NDLR) et il a totalement raison. Il faut qu’on sorte de là. Ça fait 4 ans que je suis là, je suis un des plus anciens, on a toujours gagné et là on perd trop cette année, on le vit très mal. Maintenant il faut qu’on joue tous les matchs toutes les minutes pour se sauver. Même si c’était déjà le cas. « 

Sur son rôle de leader

« Mon rôle je le joue au quotidien, je suis là pour ça, je fais partie des anciens. On veille à ce que tout se passe bien dans le vestaire, que l’état d’esprit soit bon. Pour ça c’est des discussions, la façon de s’entrainer… Mais je sais qu’avec ce groupe là on va se sauver. Il faut juste retrouver la confiance. Malgré qu’on soit tout en bas du classement, je vois pas d’alerte au sein de notre groupe. »

Sur le prochain match face au Paris FC

« On a peur de personne, ni même du Paris FC. On peut battre toutes les équipes, même sur les grosses défaites on a jamais été ridicules. On peut prendre des points contre tout le monde. »

La « question à la con » de Jean-Charles Virlogeux : « Déçu de voir Guivarch progresser ? »

« Non pas du tout, je suis là pour le bien de l’équipe avant tout. Ça me fait mal aussi quand Joris Chougrani dit qu’on est la dernière défense. Moi aussi je suis la dernière défense de cette équipe. Je ne veux que le bien de Théo (Guivarch). Certes il a eu un début de saison compliqué, je le voyais quotidiennement mais maintenant ça va mieux pour lui et je suis content. »

Sur sa situation dans l’équipe

« Moi je travaille toutes les semaines pour essayer d’avoir une opportunité de jouer. En début de saison j’y pensais jusqu’à ce que le coach nous parle de la hiérarchie des gardiens. Aujourd’hui je suis content pour Théo. J’échange beaucoup avec Enzo (Basilio, gardien de Guingamp et ancien du RAF, NDLR) et Arthur (Desmas, gardien de Clermont et ancien du RAF, NDLR) et on se donne souvent des conseils. On se dit qu’il faut jamais lâcher. »

À noter que vous pouvez retrouver l’émission Club Sang et Or diffusée sur Totem en cliquant ici.

Cliquez pour commenter

Laissez un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Non classé